La plupart des conseils en matière de productivité ne font pas une différence significative dans votre vie à long terme.

On pense que ces conseils sont le meilleur moyen d’améliorer notre productivité. Je crois que c’est une erreur, car cela repose sur des hypothèses fausses. On rate le véritable objectif de la productivité car on oublie trop vite le fonctionnement pratique des humains.

Le mythe de la productivité

Imaginez la semaine parfaite. Une période de sept jours durant laquelle vous ne réalisez pas seulement tout ce que vous aspiriez à faire, mais aussi toutes les petites choses auxquelles vous pensez en cours de route. Les « je dois appeler un tel » et « je devrais aller faire les courses sur le chemin du retour ». Toutes vos tâches s’assemblent comme un puzzle, respectant parfaitement les échéances …

Si vous êtes comme moi, un être humain normal, cette semaine ne s’est jamais produite dans votre vie. Et elle ne se produira jamais, parce que c’est un mythe !

Et pourtant, c’est exactement ce que proposent les théories de gestion du temps. Elles prétendent que cette semaine existe. Si seulement on pouvait la vivre une fois, on pourrait la refaire encore et encore.

C’est un non-sens, basé sur un postulat erroné : si vous pouvez en faire toujours davantage, vous finirez par atteindre un point où vous pourrez faire tout ce que vous vouliez au cours d’une semaine donnée.

Le fonctionnement pragmatique de l’humain

Si vous avez déjà eu une bonne semaine, vous savez que ce n’est pas ainsi que les humains fonctionnent.

Premièrement, nos cerveaux sont câblés pour rechercher des problèmes. Le calme n’est pas exactement notre état par défaut … Donc, chaque fois que nous avons fini de résoudre un problème, nous recherchons naturellement le suivant.

Deuxièmement, on est accro au goût de la dopamine quand on réalise un petit objectif, aussi petit soit-il. On l’adore tellement qu’on ne laissera pas passer l’occasion de réaliser un autre objectif !

Enfin, on a tendance à penser que tout notre temps est à nous, que la vie ne nous interrompra pas, qu’on sait non seulement ce qu’on aura à faire à l’avance, mais également le temps que prendra une tâche donnée.

De toute évidence, l’approche consistant à « faire plus jusqu’à pouvoir tout faire » ne peut pas fonctionner. C’est la raison pour laquelle astuces et tactiques ne sont pas les meilleurs conseils en matière de productivité.

Vers une nouvelle productivité

Et si on repartait de zéro ? Peut-être trouverions-nous un tout nouvel objectif à la productivité.

Partez du principe que vous ne pouvez jamais tout faire. Que vous n’avez aucun moyen de savoir de combien de temps vous disposerez et que vous aurez souvent tort de présumer de vos propres capacités. Dès lors, réaliser un nombre maximal de tâches devient instantanément un effort totalement futile.

Pour ce faire, vous devez gérer vos attentes en matière de temps, bien plus que gérer votre temps lui-même.

Une fois que vous acceptez le fait que la vie est faite de hasard, de coïncidence, de chance, vous verrez la productivité sous un nouvel angle, avec un nouveau but. Vous vous sentirez incité à construire un système différent. Un avec beaucoup de souplesse et de l’espace pour se tromper. Un système optimisé pour un minimum de stress au lieu d’un effort maximum.

Vous aurez toujours vos objectifs, vos tâches, vos jalons, mais vous ne piquerez pas une crise à chaque fois que vous ne réussirez pas à rayer une tâche sur l’une de vos nombreuses listes.

Vous aurez de la compassion pour vous-même lorsque ça n’avance pas aussi vite que vous le voudriez. Vous apprendrez à jouer avec le temps, plutôt que de le compartimenter.

Le bon sens, c'est tellement simple et c'est gratuit, à condition d'avoir une piqûre régulière ! Et c'est ici :

Outils du Manager
Publication Essentiel sur Medium
Dantotsu PM
Réussir son Management
Des Livres pour Changer de Vie